2013 Book launching: Paroles mélodisées. Récits épiques et lamentations chez les Yézidis d'Arménie

Launching of four books published in the collection "Littérature, histoire, politique" (Classiques Garnier, C. Coquio, L. Campos, E. Bouju dir.).

  • Exil et modernité. Vers une littérature à l'échelle du monde : Gombrowicz, Herling, Milosz de Pierre Bilos (2012).
  • Déplier le temps : Israël Joshua Singer. Un écrivain yiddish dans l'histoire de Carole Ksiazenicer-Matheron (2012).
  • L'agonie d'un peuple de Zabel Essayan et Hayg Toroyan, traduit et commenté par Marc Nichanian (2013).
  • Paroles mélodisées. Récits épiques et lamentations chez les Yézidis d'Arménie, d'Estelle Amy de la Bretèque (2013).

Presentations will be this order, and will be followed by a cocktail. 23rd of May, 16:00 - 20:00. At Paris 7, Room Pierre Albouy, 6ème étage, Bâtiment C, Paris.

CouvertureMaria Manca will present the book by Estelle Amy de la Bretèque: Paroles mélodisées. Récits épiques et lamentations chez les Yézidis d'Arménie,

Photo couverture-800px legendeCet ouvrage porte sur un mode ­d’énonciation dans lequel ­l’intonation normale de la parole se voit ­remplacée par des ­contours mélodiques. Chez les kurdo­phones ­d’Arménie –  en particulier les Yézidis – la parole ainsi mélodisée est toujours liée à l’évocation de la nostalgie, de ­l’exil, du sacrifice de soi et de ­l’héroïsme. Elle apparaît dans certains ­contextes rituels, dans les chants épiques, ou ­simplement au détour ­d’une phrase dans les ­conversations quotidiennes. ­S’appuyant sur des documents de terrain inédits ­consultables en ligne sur le site de la société française ­d’ethnomusicologie, ­l’auteur montre que la parole mélodisée joue pour les Yézidis un rôle central dans la construction d’un idéal de vie reliant les vivants aux absents et aux défunts.

Les documents sonores auxquels se réfère cet ouvrage sont disponibles sur le site de la SFE (cliquez ici).

La table des matières peut être téléchargée en cliquant ici. Plus d'informations sur le site de l'éditeur.